CANCÉROLOGIE


CANCER UROLOGIQUE

Les cancers urologiques regroupent plusieurs types de cancers :

  • cancer de la prostate
  • cancer de la vessie et des voies urinaires hautes
  • cancer du testicule
  • cancer du rein
  • cancer du pénis

La Clinique de l’Alma dispose d’une équipe de 12 urologues qui peuvent assurer des consultations de dépistage, la prise en charge  de vos maladies urologiques,  leurs diagnostics, leurs traitements et leurs suivis.

La Clinique de l’Alma dispose pour cela de matériels de dernière technologie pour pouvoir réaliser chacune des modalités : endoscopie souple ou rigide, laser, cœlio-chirurgie, radiologie interventionnelle,  et surtout le robot chirurgical 4 bras Da Vinci.


CANCER DU SEIN

La Clinique de l’Alma  est accréditée pour la chirurgie du cancer du sein. Les chirurgiens y pratiquent la chirurgie conservatrice ou radicale  avec ou sans reconstruction, en un temps ou dans un deuxième temps. La technique du ganglion sentinelle y est disponible.

Certains praticiens ont souhaité se regrouper pour offrir une optimisation de la prise en charge et ont fondé un centre dédié à la prise en charge du cancer du sein : l’Institut Français du Sein.

Cet institut est situé à proximité immédiate de la clinique, au 17 rue Jean Nicot, Paris 7e.

Vous y serez prise en charge par une équipe pluridisciplinaire comprenant  des chirurgiens, des  oncologues médicaux, des chirurgiens plasticiens spécialistes de la reconstruction mammaire avec ou sans implants (chirurgie du lambeau : DIEP) et des spécialistes également des soins transversaux dits de support, tels que des psychologue et sexologues.

LA CLINIQUE ET SES SPÉCIALISTES FONT LA PROMOTION DU DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN :

S’il est détecté tôt, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10. Le dépistage est donc essentiel dans la prise en charge de ce cancer.

  • Vous avez moins de 50 ans : il n’est pas nécessaire de recourir à des actes de dépistage systématiques du cancer du sein, sauf si vous avez un niveau de risque considéré comme « élevé » ou « très élevé ». Par contre, un examen clinique de vos seins (palpation) est recommandé tous les ans dès l’âge de 25 ans (réalisé par votre gynécologue ou votre médecin traitant).
  • Vous avez entre 50 et 74 ans et vous ne présentez ni symptôme apparent, ni facteur de risque particuliers de cancer du sein : il vous suffit de faire pratiquer une mammographie et un examen clinique chez un radiologue agréé, tous les deux ans. Ces examens sont pris en charge à 100% pour l’assurance maladie.
  • Vous avez plus de 74 ans : le rythme et le type d’examens seront déterminés en concertation avec votre médecin.

La Clinique de l’Alma s’engage dans la lutte contre le cancer en favorisant la prévention

et le dépistage des cancers du col de l’utérus et du cancer colorectal.


DÉPISTAGE DU CANCER DU COL DE L’UTÉRUS ET TRAITEMENT IN SITU

Les cancers du col de l’utérus sont principalement provoqués par des virus de la famille des papillomavirus humains (HPV), virus qui se transmettent par voie sexuelle. En général, le corps parvient à les éliminer mais, dans certains cas, ces infections peuvent persister et provoquer des lésions au niveau du col de l’utérus, susceptibles d’évoluer à terme vers un cancer.

Il existe deux moyens de prévention :

  • la vaccination anti-HPV pour les jeunes filles à partir de 11 ans
  • le frottis de dépistage tous les 3 ans pour les femmes de 25 à 65 ans.

Ce frottis permet aussi de détecter des lésions précancéreuses et de les traiter avant qu’elles ne se transforment en cancer. On considère que 90% des cancers du col de l’utérus pourraient être évités avec un frottis réalisé tous les 3 ans.

En cas de résultat positif ou anormal, des examens complémentaires vous seront prescrits et notamment une colposcopie.

La colposcopie est un examen qui consiste à regarder à travers le conduit vaginal, ce qui permet une analyse approfondie du col de l’utérus. Elle permet de repérer de façon précise les zones anormales, de juger de leur sévérité, de faire une cartographie pour les localiser et enfin les biopsier pour obtenir un diagnostic de certitude.

Si le frottis du col utérin et la colposcopie révèlent la présence de lésions (dysplasies), dont certaines peuvent évoluer vers un cancer du col de l’utérus, une conisation vous sera en général proposée pour les retirer.

Il s’agit d’une intervention préventive réalisée au bloc opératoire sous anesthésie locale ou loco-régionale dans le cadre d’une hospitalisation de moins d’une journée (donc en ambulatoire) qui consiste à cibler, puis retirer les lésions.

Le Docteur Mergui, fervent militant pour le dépistage du col de l’utérus, peut vous recevoir dans son cabinet pour une consultation et pourra vous prendre en charge au sein de la Clinique de l’Alma pour tout examen nécessitant l’utilisation d’un plateau technique adapté.


DÉPISTAGE DU CANCER COLO-RECTAL

Le test de dépistage est recommandé, tous les 2 ans, aux femmes et aux hommes de 50 à 74 ans.

Il s’agit d’un test de recherche de sang caché dans les selles à faire chez soi.

En cas de résultat positif, un examen complémentaire vous sera prescrit par votre médecin : une coloscopie.

Notre équipe de gastroentérologues pourra vous prendre en charge au sein du service d’endoscopie pour réaliser cet examen, généralement sous anesthésie générale.

Cet examen nécessite une préparation préalable de votre colon, selon un protocole prescrit par le gastro-entérologue.

La coloscopie est un examen d’exploration qui dure entre 20 et 40 minutes dans le cadre d’une prise en charge ambulatoire (vous rentrez et sortez de la clinique le même jour, votre hospitalisation ne dure que quelques heures).